Coatl : façonnez des serpents à plumes.

La nomination d’un nouveau grand prêtre aztèque est imminente. Pour prouver leur mérite, les prétendants à ce poste s’engagent dans un tournoi prestigieux pour impressionner les dieux. Façonnez les structures les plus complexes et élégantes de serpents à plumes, communément appelé COATL, pour en sortir victorieux et obtenir le titre tant convoité de grand prêtre Aztèque.

 Jeudice - Synapses Games - Coatl

Un petit tour en Bref ?

Les joueurs créent des COATL en connectant des pièces de tête, de corps et de queue qui vont satisfaire les exigences des cartes prophétie et ainsi rapporter des points de prestige. Un serpent à plumes (COATL) peut remporter des point supplémentaires s’il répond aux exigences d’une des cartes temples. La partie se termine peut après qu’un joueur ait fabriqué sont troisième serpent ou que la réserve de segments de corps soit épuisée.

Mise en place

Celle-ci est vraiment très relativement simple, et s’effectue de la manière suivante :

◗ placez le plateau au centre de la table. 
◗ chaque joueur prend son petit plateau et les jetons sacrifice de sa couleur.
◗ remplissez le plateau central avec les pièces de COATL.
◗ déterminez et donnez le jeton premier joueur..
◗ Mélangez les cartes temples et distribuez en une à chaque joueur.
◗ faire deux piles des cartes temples restants.
◗ mélangez et placez la pioche prophétie. 
◗ formez un marché de 6 cartes prophéties.
◗ distribuez un nombre de cartes prophétie en fonction du nombre de joueurs.
◗ chaque joueur choisit 3 cartes prophétie.

But du jeu

Il est simple, marqué le plus de point de prestige en créant des serpents à plumes. Le joueur ayant obtenu le plus de prestige est déclaré vainqueur.

Jeudice - Synapses Games - Coatl

Zoom sur les Cartes

Sur chaque carte, nous retrouvons plusieurs informations, comme le type de monte, le coût d’achat, les points de victoire gagnés, un revenu, des pouvoirs éventuels et des icônes.
 
Les cartes prophétie
La principale méthode pour marquer des points dans ce jeu est de réaliser des prophéties. Cela vous oblige donc à créer votre COAL pour obtenir la meilleure combinaison possible et obtenir le plus de points de prestige.
 
◗ certaines prophéties peuvent être réalisé plusieurs fois.
◗ chaque pièce d’un COATL ne peut être utilisé qu’une seule fois pour satisfaire une prophétie.
 
Sur une carte prophétie, on retrouve, le nombre de fois et le nombre de point que les exigences peuvent être faites, la séquence des pièces à réaliser et enfin la représentation de l’orientation.
 
Jeudice - Synapses Games - Coatl
 
Les cartes temples
Ce sont des objectifs que l’on peut réaliser. Quand un COATL est terminé on vérifie s’il remplit au moins une condition d’une carte temple. Si c’est le cas, on place la carte à côté du COATL. Certaines exigences d’un temple peuvent être réalisées plusieurs fois. 
 
Sur une carte temple, on retrouve, le nombre de fois et le nombre de point que les exigences peuvent être faites, les exigences à satisfaire.
 
Jeudice - Synapses Games - Coatl

Tour de jeu

La partie se déroule en plusieurs tours de jeu, en commençant par le premier joueur et dans le sens horaire chaque joueur peut effectuer une des actions suivantes à son tour :

◗ prendre des pièces. 
◗ choisir des cartes prophétie.
◗ assembler son Coatl.

Prendre des pièces.

Les joueurs choisissent une case du plateau central et ajoutent les pièces à leur plateau individuel s’il reste une place de disponible. Il est possible alors de  réapprovisionner le plateau réserve dans les conditions suivantes :

◗ il n’y a plus de segment corps.
◗ il n’y a plus de tête et de queue.

S’il n’y a plus de segment corps sur le plateau et dans le sac d’approvisionnement, la fin de la partie est déclenchée.

Choisir des cartes prophétie.
 
Les joueurs choisissent une ou des cartes prophétie de la réserve et/ou de la pioche. Vous pouvez prendre plusieurs cartes sans dépasser la limite de 5 cartes en main. Une fois le tour du joueur terminé, on réapprovisionne la réserve.
 
Assembler son Coatl.
 
On utilise les pièces qui sont présentes sur son plateau individuel et nous avons alors trois actions d’assemblage possibles.
 
Commencez un nouveau COATL
Si vous n’avez pas deux serpents incomplet, vous pouvez en démarrer un nouveau.
 
Continuez un COATL
Prendre une pièce de son plateau et la fixer à l’une des extrémités. On peut avoir plusieurs morceaux de corps, mais une seule tête et une seule queue.
 
Réalisez une carte prophétie
Vous pouvez placer de votre main une carte prophétie à côté d’un de vos serpents incomplets dont les attributs satisfont aux exigences de la carte. 
 
jeudice_synapses_games_coatl_boite_dos
 
Quelques règles supplémentaires.
 
Règles d’assemblage d’un serpent
Les règles sont les suivantes : 
 
◗ vous pouvez avoir jusqu’à deux serpents incomplets. 
◗ une tête et une queue et au moins un corps sont obligatoires.
◗ 1 à 4 cartes prophétie doivent être réalisé.
◗ un Coatl ne peut pas être utilisé pour réaliser des cartes prophéties identiques.
◗ les pièces ne peuvent être déplacées.
◗ deux Coatl ne peuvent être attaché ensemble.
◗ aucune obligation d’utiliser toutes les pièces de son plateau. 
 
Terminez un Coatl
Lorsque vous avez complété un de vos serpents, effectuez les étapes suivantes :  
 
◗ remplissez un maximum de 4 cartes prophétie.
◗ vérifier si on peut réaliser une carte temple.
◗ comptez et annoncez les points de votre serpent.
◗ retournez face cachée toutes les cartes.

Jetons sacrifice
Chaque joueur commence la partie avec 3 jetons sacrifice. Au début du tour, on peut se défausser d’un jeton pour effectuer une action bonus :
 
◗ choix parfait : prendre une pièce de la couleur de son choix et l’ajouter à son plateau.
◗ voir le futur : défaussez toutes les cartes prophétie de la réserve et reconstituez là.
◗ engagements des prêtres : prenez une des cartes communes et l’ajoutez à sa main.
 
Jeudice - Synapses Games - Coatl

En Fin de Compte !

La fin de la partie est déclenchée suivant deux conditions :

Cas du joueur qui termine sont 3ème Coatl

Chaque autre joueur jouera un dernier tour. 

Il ne reste plus de corps dans la réserve.

Jouer jusqu’à ce que le dernier joueur dans l’ordre du tour ait terminé son tour. Chaque joueur joue alors un dernier tour.

On passe dès lors au calcul des points, chaque joueur marque des points de prestige pour chacun des Coatls complétés, en fonction des cartes (prophéties et temple) réalisées. Le joueur marquant le plus de point de prestige gagne alors la partie. En cas d’égalité, le joueur possédant le plus de cartes prophétie et temple l’emporte. Si l’égalité persiste le joueur possédant le Coatl qui rapporte le plus de point l’emporte.


Dans la Boite Coatl :


Vidéo règles Coatl :


Partie filmée Coatl :


Galerie Photos Coatl :


Caractéristiques Coatl :

Jeudice - Icones - Nombre de JoueurJeudice - Icones - Age minimumJeudice - Icones - DuréeJeudice - Icones - Mécanique
1 - 4 Joueur(s)>= 10 Ans45 MinutesCollection
Jeudice - Icones - CréateurJeudice - Icones - Illustrateur
AzthèquePascale Brassard
Etienne Dubois-Roy
SillyJellie-+ 33 Euros

Contenu de la boîte :

◗ 1 plateau réserve.
◗ 4 plateaux joueurs.
◗ 54 cartes prophétie.
◗ 15 cartes temple.
◗ 3 sacs d’approvisionnement.
◗ 12 jetons sacrifice.
◗ 1 marqueur premier joueur.
◗ 15 queues.
◗ 15 têtes.
◗ 120 segments corps.
◗ 1 livret de règles.

Liens utiles : Extensions :
Synapses Games.  
Règles Française / Règles US-UK.  


Alors Coatl :

Découvert lors de mes différentes recherches sur le web, j’ai tout de suite été attiré par l’artistique de la boite. C’est fort jolie et très coloré rappelant la civilisation Aztèques. Comme j’ai déjà beaucoup de jeux à vous faire découvrir, j’ai hésité pendant plusieurs jours, mais j’ai finalement craqué et j’ai finalement acheté le jeu. 

Le matériel est de fort belle qualité, entre les petits sacs pour mettre les éléments des serpents, les plateaux et les cartes avec de superbes illustrations, nous sommes vraiment gâtés. Le tout haut en couleur pour nous rappeler une nouvelle fois le thème Aztèque. Un insert est aussi de la partie, nous permettant de tout ranger correctement dans la boite. Je ne suis vraiment pas déçu et tout cela donne envie de manipuler les serpents. La lecture des règles est quant à elle vraiment simple et facile à retenir n’apportant pas de question. Après une rapide mise en place et la désignation du premier joueur, on peut débuter la partie.

Concernant la mécanique et les sensations de jeu, nous sommes clairement en présence d’un jeu familial de collection. Bien que le jeu soit relativement simple de prime abord, on ne fait qu’une action à son tour, il faudra bien réfléchir pour optimiser au maximum ses cartes et obtenir le plus de point de victoire. Le jeu est vraiment agréable à jouer et il fera passer un bon moment ludique à toute la famille. Le tout avec un très joli matériel, d’ailleurs on se retrouve souvent en train de jouer avec les serpents et les faire onduler. 

Pilou.

Jeudice - Synapses Games - Logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :