Nicodemus

Nicodemus Gideon a annoncé son départ à la retraite après 352 année de bons et loyaux services en tant que bricoleur à la manufacture des rêves. Vous avez dû le croiser au moins une fois il était l’âme et le mémoire de l’usine.

Son successeur sera désigné parmi les assistants des bricoleurs. Des duels vont donc être organisés pour départager les candidats. Chacun devra réparer des machines pour valider des projets choisis par la direction de l’usine. Le premier à atteindre l’objectif fixé met fin à la compétition.

Jeudice - Bombyx - Nicodemus

Le In/Out Circadiens Nicodemus

Nous allons décortiquer ici la boîte de jeu, son aspect extérieur, mais aussi le matériel se trouvant à l’intérieur.

Out : que voit-on en regardant la boîte ?

Nous sommes en présence d’une superbe boite représentant Nicodemus et les deux adversaires qui vont s’affronter en duel, le tout dans un style SteamPunk vraiment très réussi. L’ensemble ne laissera personne indifférent, soit on va adorer, soit le contraire, un choix très fort et visiblement assumé par l’éditeur, comme on aimerait en voir plus souvent. Même si on n’aime pas, force est de constater que le résultat est d’une formidable qualité, surtout à ce tarif et pour un jeu à deux joueurs. 

Jeudice - Bombyx - Nicodemus

In : que trouve-t-on dans la boîte ?

La petite boite renferme pas mal de matériel, tout d’abord les cartes avec un graphisme et des illustrations incroyables que l’on peut ranger dans un petit étui prévu à cet effet, suivi de pions et de différentes tuiles, d’un joli plateau de jeu et bien entendu de la règle. Tout le matériel est vraiment de bonne qualité, on trouve un petit thermoformage en carton du plus bel effet pour tout bien ranger, il n’y a vraiment rien à dire, le travail d’édition est de toute beauté.

Jeudice - Bombyx - Nicodemus


But du jeu

C’est très simple, être le premier à obtenir 20 points de victoire ou plus en réparant des machines et en réalisant des projets (objectifs).

Jeudice - Bombyx - Nicodemus

Mise en Place

Elle est vraiment rapide et s’effectue en respectant les quelques étapes suivantes :

 On installe le plateau bric-à-brac au centre de la table.
 Chaque joueur choisit un pion assistant qui détermine sa couleur.
 Chaque joueur place son jeton rond de sa couleur sur le zéro de la piste score.
 Mélangez les projets, faire une pioche au-dessus du plateau.
 Piochez et disposez 6 projets sur les emplacements respectifs.
 Disposez la pioche des machines sur l’emplacement définit.
 Mettre une carte machine en place sur le bric-à-brac.
 Disposez les ressources à côté du plateau.
 Chaque joueur prend 5 cartes Machine.

Il est maintenant temps de déterminer le premier joueur avec la méthode qui vous semble la plus adaptée, celui-ci récupère le jeton rond avec un poing ainsi que deux Charboniums, l’autre joueur prend 1 charbonium et 1 bois.

Nous sommes donc prêt à se lancer dans le duel, mais quel est le but de ce jeu


Séquence de jeu

Les tours s’enchaînent jusqu’au déclenchement de la fin de la partie. Pendant leur tour, les joueurs ne peuvent effectuer que deux actions.

Jouer une machine de sa Main

Quand on regarde de plus près une carte (voir zoom plus loin) trois choix s’offrent à nous :

 Gagner autant de Charbonium que le nombre de points de victoire de la machine.
 Produire la ressource indiquée dans la machine.
 Appliquer l’effet de la machine

Le joueur complète ensuite sa main pour revenir à 5 cartes et chose important s’il n’y a plus de ressources dans la réserver, on tape directement dans celle de son adversaire. C’est non sans une certaine joie dissimulée, qu’il m’est arrivé d’avoir quasiment tout le Charbonium et de piquer les dernières chez mon adversaire pour l’empêcher de réparer une machine et de scorer des points.

Point important ce n’est qu’à cette phase qu’on complète sa main à 5 cartes. Si un adversaire vous fait perdre des cartes à son tour et que vous ne jouez pas une machine de votre main, vous ne compléterez pas celle-ci.

Réparer une Machine

Pendant son tour, un joueur peur réparer une machine.

 Choisir la machine qu’on souhaité réparer.
 Mettre 1 Charbonium sur les machines précédentes. C’est un coût pour y accéder.
 Payez les ressources demandées et placez la carte dans son atelier.
 Décalez les cartes Machine vers la gauche, pour combler l’espace vide.
 Vérifiez si on valide un objectif.
 Vérifiez si son atelier n’est pas à 4 cartes, sinon défausse des 3 premières.

Lors de la réalisation d’un objectif, le joueur doit avoir réparé durant son tour une machine nécessaire à la validation de celui-ci, les cartes machines et le projet sont défaussés à côté du joueur. Bien entendu les points projets sont marqués et on avance son pion sur la piste de score.


Zoom sur certains éléments

Les Tuiles Projet

On retrouve les informations suivantes sur la tuile :

 Points de victoire.
 Condition nécessaire pour finaliser le projet.

Il y a 6 tuiles Projet pendant la mise en place et une machine spéciale permet d’en piocher des nouveaux, un choix parmi deux, ce projet ne sera faisable que par le joueur qui a effectué l’action. On peut réaliser plusieurs objectifs en même temps, une machine pouvant servir pour plusieurs validations.

On n’est jamais obligé de valider un projet, puisque cela nous supprime des éléments de production, en effet les cartes dans votre atelier produisent des ressources que nous pouvons utiliser et donc se séparer des cartes nous enlève des possibilités de production de ressource et donc de réparer des machines. On peut par la suite valider à nouveau le projet, il faudra avoir réparé une machine servant à la condition de validation de celui-ci durant notre tour. 

Les Cartes Machine

Les machines se retrouvent dans 4 catégories et donc de 4 couleurs différentes :

 Bleu : machine de production.
 Violet : machines de transformation.
 Rouge : machines d’attaque.
 Marron : machines spéciales

Elles permettent de récolter des points de victoire, mais aussi d’avoir des productions de ressources permanentes. On retrouve les éléments suivants sur la carte :

 Point de victoire.
 Zone de production.
 Effet de la machine.
Coût de réparation en ressource de la machine.
 L’illustration

Points de Victoire


On gagne les points de victoire indiqués lorsqu’on répare une machine et qu’on la pose dans son atelier. Mais c’est aussi le nombre de charbonium qu’on gagne si on choisit cette option quand on pose la machine dans le Bric-à-Brac.

Zone de production


On retrouve à cet endroit la ressource que va produire la machine, si on choisit cette option, il peut y avoir le Charbonium, le Cuivre, le Bois et le Crystal.

Effet de la machine


C’est clairement le côté vraiment bien sympathique du jeu, quand on joue une machine on peut choisir de faire son effet, cela va de la production de ressources en plus du grand nombre, au vol de machines et de ressources, à la copie de machine ou la pioche de nouveaux projets. Une belle palette pour remporter la partie.

Vous l’aurez compris, c’est le cœur du jeu, la réparation des machines nous rapportes des points de victoire, nous donnent des productions de ressources permanentes ou plus précisément des réductions de coût et permettent de valider des projets (objectifs). 

 

L’Atelier

C’est une zone fictive et non-visible devant soit qui comporte 4 emplacements. La seule chose à savoir, c’est qu’on ne peut pas avoir plus de machines, si on construit une 4e machine, on défausse les trois premières cartes et on garde la dernière. Avant la destruction, on a la validation des projets, ce qui nous permet de ne pas être obligées de défausser des cartes pour rien. C’est tout un calcul et un dilemme.

Petites remarques sur le Charbonium produit par nos machines dans les Ateliers. On ne dispose pas le Charbonium sur une carte quand on veut réparer une machine, on passe à celle d’après. J’espère que je suis assez clair. Pour résumer si on veut réparer la 4e machine, il faut utiliser 3 charboniums, si on en produit 1 avec une machine dans son atelier, on met physiquement du Charbonium que sur la 2e et 3e machine. 


En Fin de Compte !

La partie prend fin dès qu’un joueur atteint 20 points ou que la pioche de machine est épuisée. Chacun doit avoir fait le même nombre de tours, si le premier joueur met fin à la partie, un tour supplémentaire sera fait par le deuxième joueur. Le gagnant étant celui qui possède le plus de point à l’issue.

En cas d’égalité le joueur possédant le plus de Charbonium l’emporte, si l’égalité est encore présente, c’est le joueur possédant le plus de ressources et si malgré tout cela l’égalité persiste, la victoire est partagée.


Dans la Boite Nicodemus :


Vidéo règles Nicodemus :


Partie filmée Nicodemus :


Galerie Photos Nicodemus :


Caractéristiques Nicodemus :

Jeudice - Icones - Nombre de JoueurJeudice - Icones - Age minimumJeudice - Icones - DuréeJeudice - Icones - Mécanique
2 Joueurs>= 10 Ans30-45 MinutesCarte, Course
Jeudice - Icones - CréateurJeudice - Icones - Illustrateur
SteampunkFlorian Sirieix
Bruno Cathala
Felideus Bubastis-+24 Euros

Contenu de la boîte :

◗ 56 cartes Machine.
◗ 12 Charboniums.
◗ 24 ressources (bois, cuivre, cristal).
◗ 17 tuiles Projet.
◗ 2 tuiles Assistant.
◗ 2 pions en bois.
◗ 1 tuile 1er joueur.
◗ 1 livret de règles.

Liens utiles : Extensions :
Bombyx.  
Règles Française / Règles US-UK.  


Alors Nicodemus :

J’ai acheté le jeu pour plusieurs raisons, la première, c’est la direction artistique que j’ai trouvé fabuleuse, incroyable le travail effectué par Félideus Bubastis et Bombyx, ensuite pour le duo d’auteurs Mr Florien Sirieix et Mr Bruno Cathala et enfin par le fait que ce soit un jeu exclusivement pour deux joueurs exclusivement. Mais revenons un peu sur le graphisme, et bien moi, j’adore, mais ce ne sera forcément pas du goût de tout le monde, je souligne la prise de risque de l’éditeur de choisir un thème fort qui peut être clivant. Quand on ouvre la petite boite tout est parfait, matériel de qualité avec pion, tuiles, ressources superbes, étuis pour ranger les cartes (quelle superbe idée). Comme je l’ai dit, j’apprécie qu’il soit spécifiquement à deux joueurs, c’est une configuration que je pratique régulièrement et je trouve que pour beaucoup de jeu, la version duo est présente uniquement pour plaire au plus grand nombre, mais pas forcément toujours adapté et de qualité.

Maintenant, que nous savons que la qualité est bien présente niveau matériel, voyons ce que nous propose Nicodemus. Nous sommes en présence d’un jeu de course aux points, via la réparation de machines et la réalisation d’objectifs. C’est donc un jeu rapide, mais surtout très taquin. On est toujours tiraillé entre pourrir un peu le jeu de son adversaire et augmenter sa production pour arriver à ses fins. Il faudra bien regarder et comprendre ce que fait son adversaire pour le bloquer et l’empêcher de réaliser des objectifs et des points. Cela nous donne au final un jeu vraiment fluide, simple, rapide et pour le coup extrêmement addictif. Quand on a découvert le jeu avec mon épouse, on a enchaîné 7 parties d’affilées, toutes différentes et certaines vraiment tendues au niveau des scores. J’ai trouvé le jeu très équilibré et les scores sont souvent serrés, dans un mouchoir de poche, ce qui augmente le niveau de tension. Il faudra en permanence adapter sa stratégie et ne pas laisser trop décoller au score son rival.

J’ai eu la chance de rencontrer un des deux auteurs, Florient Sirieix, ce Weekend lors du salon Ludimes à Nimes et ce fût une chouette rencontre avec une personne franchement sympathique et accessible, j’ai d’ailleurs eu la possibilité et la chance d’essayer deux prototypes qui sortirons dans les mois à venir, un jeu pour deux joueurs ultra nerveux et fort agréable et un autre sur fond de voyage dans le temps et de collection tout aussi agréable. 

Pour en revenir au jeu, c’est un vrai coup de cœur chez nous, il rentre dans mon top 10 des jeux à deux joueurs et dans la sélection de Noël que je vous prépare pour la fin du mois. Il est beau, rapide, facile à prendre en main, super plaisant à jouer et forcément un peu vilain, tout ce que j’aime dans un jeu de société en tête à tête

Pilou.

 


Les liens ci-dessus correspondent à des affiliations chez Philibert et Playin. En cliquant dessus pour vos achats, vous soutenez le blog. Merci à vous !

2 réflexions sur “Nicodemus

  • 10 novembre 2021 à 09:45
    Permalien

    Bonjour,
    Je découvre ce jeu et le site avec plaisir. Il me semble qu’il y a une coquille au paragraphe In : que trouve-t-on dans la boîte ? On dirait une description du jeu Mini Rogue? Me trompe-je?
    Sinon super article qui donne bien envie de tester cela.
    Quentin

    Répondre
    • 10 novembre 2021 à 19:07
      Permalien

      Bonsoir,

      merci pour le retour, effectivement c’est une coquille que j’ai corrigé 😉

      Au moins il y a quelqu’un qui lit mes chroniques 🙂

      Pilou.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :