Ronchonchon : vous n’aurez pas le Spleen !

Le jeu Ronchonchon est né à la Roche-sur-Grâne, au sein de l’Ecole du Colibri des Amanins. L’objectif était de créer un outil permettant aux enfants de comprendre les principes de la Communication Non Violente tout en s’amusant. Afin d’accompagner les enfants dans le développement du jeu, Zazimut a sollicité Boris Courtot, Julien Prothière et Corentin Lebrat, auteurs professionnels de jeu de plateau. Toutes ces rencontres ont permis à Ronchonchon de se présenter aujourd’hui comme un jeu amusant, qui peut s’utiliser aussi bien dans le cadre éducatif que familiale. Celui-ci est édité par l’association Zazimut, impulsée par l’artiste Zaz en 2017, qui a pour but de développer et promouvoir des projets en faveur d’une société plus respectueuse de la vie sous toutes ses formes. C’est la Société Atalia qui se charge de sa distribution en France, séduite par la démarche de création et les valeurs mises en avant.

Il aura fallu 4 ans pour que le projet aboutisse, une aventure humaine et incroyable qui débouche sur un jeu de plateau familial basé autour des principes de la communication bienveillante que l’on pourrait résumer ainsi : l’ambiance n’est pas au beau fixe dans la maison… Un de vos coloc a un problème. Pour que tout rentre dans l’ordre il va falloir coopérer pour l’écouter et trouver avec lui des solutions. Mais attention, il va falloir réussir à résoudre son problème avant que Le Spleen, l’incarnation des idées noires, n’entre dans la maison, sinon, c’est l’embrouille assurée !

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

Le In/Out de Ronchonchon

Nous allons décortiquer ici la boîte de jeu, son aspect extérieur, mais aussi le matériel se trouvant à l’intérieur.

Out : que voit-on en regardant la boîte.

Nous sommes en présence d’une jolie petite boite de format carré, avec une belle illustration type Bande dessiné, représentant les différents personnages que l’on va pouvoir choisir et endosser pendant la partie. On s’aperçoit de suite de la démarche que je qualifierais d’éco-responsable au maximum afin de réduire l’empreinte carbone avec notamment une fabrication en Europe.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

In : que trouve-t-on dans la boîte.

En soulevant le couvercle de la boîte la première chose que l’on découvre, le petit livret de scénarios qui fut une première surprise. Juste en dessous se trouve deux petites ‘punch board’ avec les différents jetons et les personnages que l’on va pouvoir incarner, la règle et pour terminer le plateau de jeu. 

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

Mise en place

Comme toujours dans ce type de jeu, celle-ci est vraiment très rapide, avant la mise en place, je conseille au joueur de choisir le personnage qui sera Ronchonchon et de suivre les scénarios de celui-ci dès le début : 

◗ placez le Spleen sur la première case du chemin extérieur de la maison.
◗ chaque joueur prend un personnage et la carte correspondante.
◗ le joueur qui incarne Ronchonchon prends le livret de scénarios.
◗ placez les jetons en fonction des indications du scénario choisi.
◗ le joueur Ronchonchon prend la carte premier joueur.

Le premier joueur joue exactement de la même manière que les autres joueurs, il est juste chargé en plus de suivre le déroulé du scénario et de le lire au fur et à mesure que la partie avance aux autres joueurs.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

But du jeu

L’ambiance n’est pas au beau fixe dans la maison. Un de vos locataires n’est pas dans son assiette. Pour que tout rentre dans l’ordre, il va falloir l’écouter et coopérer pour trouver une solution à son problème. Mais attention, vous devez réussir à démêler la situation avant que le Spleen n’entre dans la maison et rende tout le monde Ronchonchon. Les joueurs doivent se déplacer dans la maison pour retrouver des paires de jetons recherche au fur et à mesure de scénario avant que la figurine du Spleen ne passe la porte d’entrée.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

Tour de jeu

La partie se déroule en plusieurs tours, la partie prend fin soit parce que vous avez réussi le scénario et votre colocataire est satisfait,  soit vous avez perdu avec l’arrivée sur la dernière case du plateau de la figurine des idées noires (Spleen).

Déroulement d’un tour de jeu.

Durand son tour les joueurs peuvent se déplacer et doivent révéler deux jetons de recherche en respectant l’ordre suivant.

Déplacement de son personnage.

Le joueur actif peut déplacer son personnage dans une des pièces adjacente en passant uniquement par les portes. Ce n’est pas une obligation.

On retourne deux jetons.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon

Lors de votre construction des routes, vous allez rencontrer deux cas possibles :

Si les deux jetons ne sont pas la paire

◗ Si un ou deux jetons Spleen : avancez jusqu’à la case prochaine icône Spleen.
◗ pas de jeton Spleen : avancez d’une case.

Si un ou deux jetons pouvoir.

Le joueur actif le stocke devant lui, mais pourra être utilisé par le groupe. Nous sommes dans un jeu coopératif.

chaton mignon : reculez le Spleen jusqu’à la prochaine case icône Spleen.
paire de rollers  : retourner les jetons dans une pièce où il n’y a pas de personnage.

Si révélation des deux jetons du scénario

◗ les deux jetons sont écartés de la partie.
◗ le joueur Ronchonchon poursuit la lecture du scénario.

Comprendre les émotions

Au cours du scénario, le joueur Ronchonchon va choisir une émotion et un besoin en rapport avec la situation qu’il lui donne sa mauvaise humeur. Plus tard les autres joueurs seront sollicités pour deviner les choix fait. 

si on retrouve le besoin ou l’émotion : le spleen recule d’une case.
si on ne retrouve pas le besoin ou l’émotion : le spleen avance d’une case.

Défi final

Chaque scénario termine par un défi final qui va vous demander de trouver deux séries de deux jetons et dans un certain ordre.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon
Tracasse est siffleur de gyrophares. Il fait attention aux autres et est responsable. Malheureusement, il est souvent inquiet et a du mal à se défendre. Vivre en colocation va lui apprendre à être moins stressé. Timoré est un sculpteur de nuages doux et patient. Malheureusement, il est très timide, ce qui l’a déjà mis dans des situations inconfortables. Vivre avec plusieurs personnes devrait l’aider à surmonter cela. Pagaille est dresseuse de mouches. Calme et souriante, elle a un vilain défaut : elle range jamais ses affaires. Ses colocataires trouvent ça désagréable, elle fait tout pour s’améliorer.
Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon
Linotte est professeure de sieste. Drôle et serviable, elle oublie toujours tout et peut être assez distraite, ce qui pose des problèmes dans une colocation.  Gaffe est une coudeuse de bananes cultivée, mais aussi distraite. Elle se met toujours dans de drôles de situations. Vivre en colocation pourrait l’aider à être moins tête en l’air. Courroux est testeur de chewing-gum. Généreux et franc, il laisse souvent exploser sa colère ! Vivre en colocation avec ses amis pourrait l’aider à gommer ce vilain défaut.
     

En Fin de Compte !

La partie prend fin dans les deux cas de figure suivant :

si le spleen franchi la porte de la maison : la partie est immédiatement perdue.
si vous réussissez le dernier défi du scénario : tout le monde remporte la partie. La bonne humeur est de retour dans la collocation.

Jeudice - Atalia - Zazimut - Ronchonchon


Vidéo règles Ronchonchon :


Galerie Photos Ronchonchon :


Caractéristiques Ronchonchon :

Jeudice - Icones - Nombre de JoueurJeudice - Icones - Age minimumJeudice - Icones - DuréeJeudice - Icones - Mécanique
1 - 6 Joueur(s)>= 6 Ans25 Minutesrôle
mémoire
Jeudice - Icones - CréateurJeudice - Icones - Illustrateur
Boris Courtot
Corentin Lebrat
Julien Prothière
Jérémie Chiavelli-+ 25 Euros

Contenu de la boîte :

◗ 1 plateau de jeu.
◗ 1 figurine idées noires Spleen.
◗ 6 figurines personnage.
◗ 6 cartes personnage.
◗ 1 carte joueur actif.
◗ 1 carte rappel émotion / besoin.
◗ 4 cartes émotion.
◗ 4 cartes besoin.
◗ 24 jetons recherche.
◗ 7 jetons péripétie.
◗ 1 livret de scénarios.
◗ 1 livret de règles.

Liens utiles : Extensions :
Atalia. Scénarios
Règles Française / Règles US-UK.  


Alors Ronchonchon :

Quand j’ai reçu le mail de la société Atalia pour nous présenter Ronchonchon, j’ai tout de suite été emballé par la démarche et l’histoire de la création du jeu. Je me suis proposé de suite pour pouvoir en faire une chronique. J’étais impatient de le recevoir et de découvrir ce que les auteurs nous avait concocté. Peu de temps se sont écoulé avant que je ne reçoive le colis et j’avoue que j’était comme un gamin à l’ouverture du carton. Je tombe sur une boîte de format plutôt réduit, joliment décorée par des personnages dignes d’une bande dessinée. L’ouverture de celle-ci ne fait que corroborer mon premier sentiment, du tout bon, avec un de qualité et vraiment ‘choupi’. On découvre les personnages haut en couleur avec Timbré, Tracasse, Linotte, Pagaille, Gaffe et Courroux. Le plateau est quant à lui tout aussi joli, représentant la maison des colocataires avec les différentes pièces (bureau, cuisine, chambre, cuisine, wc, salle de bains, jardin), le tout avec un maximum de détails. 

Concernant le jeu et la mécanique nous sommes en terrain connu un jeu de mémoire agrémenté de plusieurs petites choses pétillantes et en premier lieu, un livret de scénarios. Un must qui nous permet de découvrir tous les personnages et ce qui ne les rends pas contents. Il y a 4 scénarios par personnage, de difficulté croissante avec l’ajout à chaque fois de petites mécaniques avec des jetons rajoutant des contraintes et inconvénients supplémentaires. Les différents scénarios permettent de représenter plusieurs situations et embarras au sein de la maison. Le fait de devoir coopérer pour résoudre la situation du colocataire permet de discuter, de mieux se connaître et comprendre et finalement de trouver ensemble une solution.  

Ronchonchon est un excellent jeu familial qui pour but de développer la communication et la connaissance de l’autre. Nous avons adoré et je peux vous dire que le jeu n’est absolument pas facile. La difficulté et grimpante et il faudra bien coopérer ensemble pour réussir les différents scénarios. On peut même pousser le concept en choisissant un scénario qui se rapproche d’une situation qui embarrasse un enfant avec qui on souhaite jouer et de lui confier le rôle du Ronchonchon. On va pouvoir sous le couvert du jeu discuter et mettre des mots sur ce qui rend grognon. Comme il y a beaucoup d’éléments dans chaque pièce, on va pouvoir déplacer les jetons dans celle-ci et les classer toujours en discutant. Par exemple le jeton mécontent, je le mets sur la télévision, car je n’aime pas quand elle est trop forte, du coup je vais m’en souvenir. Ou encore, je mets le jeton spleen sur la poubelle. Le petit twist de choisir une carte qui représente une émotion et un besoin que l’on doit découvrir permet de mettre des mots sur ce qu’on ressent.

Voilà un excellent jeu qui pour moi réussit parfaitement son objectif, parler, parler, parler ! Une formidable aventure pour un résultat vraiment génial. Un excellent support pour toutes les familles et pour les écoles, le tout dans une démarche vertueuse et éco responsable.

Pour en savoir plus sur le jeu et l’association Zazimut c’est par ici

Pilou.



 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :