Brazil Imperial : L’Euro4Xgame ou l’EuroX.

Le Brésil ne s’est pas toujours appelé ainsi. Lorsque les Portugais découvrirent cette terre, il la nommèrent Iiha de Vera Cruz, l’île de la Vraie Croix. Mais rapidement, les colons portugais la baptisèrent Brazil du nom d’un bois très abondant de couleur rouge vif que l’on trouvait partout sur place, le Pau-Brazil, dit Permambouc ou ‘Bois de Braise’. Un nom qui en Français a donné Brésil, le nom actuel du pays. Quel que soit son nom, les défis qui vous attendent restent les mêmes : votre mission sera de construire le royaume le plus prospère qui ait jamais existé.

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial

Le In/Out Brazil

Nous allons décortiquer ici la boîte de jeu, son aspect extérieur, mais aussi le matériel se trouvant à l’intérieur.

Out : que voit-on en regardant la boîte ?

La boite est d’un format classique, mais attire l’œil fortement. L’illustration principale avec des couleurs hyper criardes et chatoyantes nous hypnotise. Comme tous les goûts sont dans la nature, ça ne plaira pas à tout le monde, mais je trouve l’ensemble fortement réussi avec une belle présence. C’est un des jeux qui m’a le plus marqué de ce point de vue pour l’année 2021. L’ensemble est fortement travaillé, même les différents côtés ce qui permet d’avoir quelque chose de fort joli dans tous les sens. Un grand bravo aux différents illustrateurs pour leur incroyable travail, Tom Ventre, Vinicius Menezes et Carlos Eduardo Justino.

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial

In : que trouve-t-on dans la boîte ?

Quand on ouvre la boite, aucune déception non plus, le matériel est de qualité, on retrouve la règle, très bien faite au passage, les différentes punch boards avec les tuiles bâtiments, les tuiles pour les cartes, les tuiles explorations et capitales, les jetons, les plateaux joueurs, les monarques. Ensuite, on retrouve les différentes ressources, les meeples de chaque couleur, les cartes et je terminerai par un livret historique pour nous présenter l’histoire des différents monarques qui est génial. On peut dire que c’est du top, une bien belle édition comprenant aussi un petit insert en plastique pour ranger les ressources et les différentes tuiles. 


Mise en place

Elle est composée de plusieurs phases, mais même si elle en comporte un nombre certain, elle se retrouve finalement relativement courte. Après plusieurs parties, je ne trouve vraiment pas ça ennuyeux.

Création de la carte

 

Une des premières choses à mettre en place, c’est la carte centrale, la zone de jeu sur laquelle les joueurs vont s’affronter, constitué de plusieurs tuiles hexagonales. Vous trouverez à la fin du livret de règle, plusieurs possibilités en fonction du nombre de joueurs autour de la table, mais aussi du type de jeu souhaité (plus ou moins de risque de combat). On en trouve de nouvelle d’ailleurs sur le site de l’éditeur. Une fois la carte assemblée, il faut :

Placez les tuiles capitales faces cachées sur les emplacements correspondants.
Ne pas oublier de mettre dans les tuiles capitales celle correspondant au premier joueur.
Placez au hasard des tuiles brouillard sur les emplacements indiquant un ‘?‘.

 

Mise en place générale 

Une fois que la carte de jeu est prête, on peut passer à mise en place générale en effectuant les opérations suivantes :

Placez plateau commun proche de la zone de jeu.
Disposez les cartes Or sur l’emplacement prévu du plateau commun.
Disposez les cartes Combat sur l’emplacement prévu du plateau commun.
Disposez au hasard deux tas de 4 Villes sur les emplacements prévus du plateau commun.
Triez les tableaux par couleurs et formez trois piles.
Relevez 2 cartes de chaque pile Tableau formant ainsi un marché.
Mélangez les cartes Ere pour former 3 pioches.
Chaque joueur reçoit au hasard 2 cartes de chaque pioche Ere.
Les joueurs choisissent une carte par Ere et replace les autres sous leurs piles.

 

Mise en place joueur 

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial

Il y a de l’asymétrie dans le jeu, vous avez le choix entre distribuer au hasard les monarques ou bien faire comme nous, laisser le libre choix à chacun. Chaque monarque détermine les unités militaires obtenues, mais aussi le petit pouvoir associé. Les joueurs récupèrent donc la tuile correspondante et la place a droite de leur plateau joueur, ainsi que tous les meeples associés. On met alors en place tout sur le plateau joueur :

Placez les unitaires militaires sur les emplacements prévus.
Placez les produits sur les emplacements prévus.
placez les différents palais sur les emplacements prévus.
Placez à côté du plateau joueur les petits manoirs qui serviront à indiquer les villes construites.

Pour terminer, chaque joueur choisit une tuile base de départ et y pose son premier palais. Les joueurs retournent la tuile et récupèrent le bonus indiqué dessus qu’il place dans sa réserve, cela nous indique aussi qui sera le premier joueur pour l’ensemble de la partie.

 

Réserve

C’est une zone virtuelle se trouvant sur le plateau joueur entre les unités militaires et les arches d’actions. Elle ne peut contenir que 5 ressources/éléments. Les unités vaincues se retrouvent aussi dans cette zone, mais ne comptent pas dans la limite des cinq. Nous sommes donc prêt à nous lancer dans la bataille, mais quel est le but de ce jeu.


But du jeu

Au cours de la partie, les joueurs accumulent des points de victoire en développant leur empire. Il y a différents moyens pour scorer, soir avec les bâtiments, les cartes missions et tableaux, les objectifs des cartes Or, ou via les tuiles brouillards. À la fin de la partie chaque joueur calcule alors le total de ses points et celui qui en marque le plus gagne la partie.

Tour de jeu

La partie se déroule en plusieurs tours décomposés en deux phases principales, et ce, jusqu’à la fin de la partie, déclenchée par la validation d’un joueur d’une mission de l’ère III.

Phase Action

Le joueur actif déplace son jeton action de l’ère en cours sur une autre des actions disponibles. Il existe sept actions principales pour faire croître son Empire, garder juste en mémoire qu’on ne peut pas effectuer deux fois la même, on part d’une arche action vers une autre.

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial


Voyons donc plus en détail les différentes actions à notre disposition.

Recruter


Cette action permet d’acheter une unité militaire et de la déployer sur la carte. Le coût est indiqué sous chaque unité. Vous pouvez aussi piocher une carte de Capacité de Combat. D’ailleurs, vous pouvez ne faire que cela si vous le désirez sans déployer d’unité.

Une fois le coût payé, vous positionnez votre nouvelle unité sur la capitale ou une de vos villes. À noter qu’une unité vaincue retourne dans votre réserve et ne revient pas à sa place de début de partie. La case ainsi révélée et les points de victoire qu’elle rapporte seront toujours visible et comptabilisé

Tableau


Cette action permet d’acheter, en payant les ressources demandées, une des six cartes du marché Tableau. On remplace de suite la carte acquise par une de la pioche correspondante. Les Tableaux sont des cartes qui vous octroient des capacités spéciales pour le reste de la partie et vous rapporterons des points de Victoire. Encore un élément essentiel du jeu.

Les cartes présentent trois catégories et donc trois couleurs, rouge, rose et bleue. En fonction de la couleur choisie, on va payer plus ou moins cher. À noter qu’il existe des missions vous demandant une couleur précise des cartes comme objectif.

Construire

Cette action permet de construire un bâtiment, ils sont au nombre de 9 en fonction de l’ère. Pendant la première on peut construire des scieries et des Comptoirs sur des hexagones avec du bois et des champs et Ferme sur des hexagones de plaine. Pendant la deuxième ère, des fonderies sur des mines d’or, des plantation sur des hexagones de plaine et enfin des ville à l’aide de son unité monarque sur tout type d’ hexagones. Pour terminer la dernière ère ou l’on peut construire des églises et des académies sur n’importe quel hexagone. La construction se déroule de la façon suivante :

Prendre la tuile bâtiment qui correspond à l’ère actuelle ou passée
Choisir le côté qui convient.
Payez le coût en ressource indiqué
Placez la tuile bâtiment sur l’hexagone du type de terrain requis.
Sur une case adjacente à notre capitale, ville ou bâtiment et non un empire adverse.
Une ville est construite sous l’unité Monarque.
Placez les ressources données par la production sur le bâtiment.

C’est le côté eXpansion et eXploitation du jeu, cela permet d’étendre son Empire, mais aussi de créer son moteur de ressources avec les différents bâtiments.

Rénover


Cette action permet soit de reproduire des ressources d’un bâtiment qui n’en possède plus sur lui en payant un coût d’une ressource, soit de retourner le bâtiment sur son autre face et de produire immédiatement les nouvelles ressources. Il y a quand même quelques règles à respecter :

 On ne peut pas utiliser une ressource pour rénover un bâtiment se trouvant sous celle-ci.
 On ne peut pas rénover un bâtiment si un de ses palais est présent dessus.

Fabriquer


Permet de choisir un des 6 produits en payant le coût indiqué et de placer sur un emplacement d’amélioration d’une action, bien évidemment en respectant la forme.

Les produits permettent d’améliorer ou de donner des avantages supplémentaires lors des actions effectuées. 

 
Importer

Cette action permet de choisir une ressource de base et de la placer dans sa réserve. À noter que notre réserve ne peut contenir que 5 ressources / éléments.

Echanger


Permet d’échanger des ressources ou des cartes contre d’autres ressources. On peut effectuer autant d’échanges qu’on le souhaite du moment qu’on ce qu’il faut pour le faire. On peut donc  :

1 ressource de base contre 1 Or.
2 cotons ou 2 cafés ou 1 de chaque contre 2 Or et une carte Or.
4 ressources de base contre 1 Or, 1 science et 1 carte Or.
2 Cartes Combat contre 1 Or et 1 carte Or.

Pour faire l’échange, vous pouvez prendre les ressources de vos bâtiments ou de votre réserve, mais celle obtenus sont stockées dans votre réserve, attention de respecter le maximum de 5 éléments et de 3 cartes Or maximum. À noter qu’on respecte strictement les ressources demandées.


Phase de Mouvement

Pendant la phase de mouvement, le joueur actif peut réaliser deux déplacements, un gratuit et un dépendant de l’endroit ou se trouve votre jeton Action. 

Déplacement gratuit
Après avoir fait votre action, vous avez le droit à un déplacement, vous pouvez donc faire bouger une de vos unités d’un hexagone adjacent à votre position.

Déplacement Supplémentaire
En fonction de l’action que vous avez choisie, vous aurez peut-être la possibilité d’effectuer un mouvement supplémentaire.

Si votre jeton se trouve sur l’action : 

Recruter : rapatrier une unité sur une ville ou la capitale.
Tableau : gagnez un déplacement vers une forêt adjacente.
Construire : gagnez un déplacement vers un de vos bâtiments adjacents.
Rénover : gagnez un déplacement vers une case de bord de plateau ou vers ou depuis une case eau.
Fabriquer : gagnez un déplacement vers une mine d’or adjacente.
Importer : gagnez +2PF en défense ou +1PF en attaque. (PF : Puissance de Feu).
Echanger : gagnez +2PF en défense ou +1PF en attaque. (PF : Puissance de Feu).

Vous pouvez effectuer les différents déplacements dans l’ordre que vous souhaitez. À noter qu’ils ne sont pas obligatoires et doivent être faits après l’action et pas avant.


Combat

Unités Militaires

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial
Chaque joueur possède 5 unités militaires, chacune possédant un coût imprimé sur le plateau joueur et peut être une capacité spéciale et rapporte des Points de Victoire. Les unités possédant une capacité spéciale arbore un petit icône :

Maison : l’unité peut construire des villes.
Flèche : l’unité peut emmener d’autres unités avec lui.
Bulle : attaque à distance, utiliser son mouvement pour attaquer une tuile adjacente.

Dès qu’une unité est recrutée, qu’elle soit déployé ou dans la réserve, rapportera forcément les points de victoire.


Combat
La seule manière de faire un combat, c’est de se déplacer. Comme on peut avoir jusqu’à deux déplacements, on peut effectuer deux combats pendant le même tour. La Puissance de Feu d’un bâtiment, d’une ville, d’une unité est égale à ses Points de Victoire.

Chaque combat est résolu de la façon suivante :

L‘attaquant applique les effets d’arches d’actions ou des cartes Tableaux.
L‘attaquant peut choisir d’utiliser jusqu’à 3 cartes Combat.
Le défenseur applique les effets d’arches d’actions ou des cartes Tableaux.
Le défenseur peut choisir d’utiliser jusqu’à 3 cartes Combat.
La puissance de feu la plus élevé gagne le combat.
Le défenseur gagne en cas d’égalité.
Le joueur vaincu place ses unités dans sa réserve.

C’est un bon moyen de prendre à l’adversaire un bâtiment ou une ville. Tant que le joueur vainqueur laisse une unité sur l’hexagone, il en garde le contrôle, ainsi que la production et le gain en PV.


Zoom sur certains éléments

Les monarques

Dans Brazil vous aurez le choix entre plusieurs Monarque vous apportant de l’asymétrie. En effet chacun possède une capacité différente. Les tuiles sont recto/verso, vous aurez le choix entre deux pour chaque plateau joueur, sauf pour le Brésilien qui aura à choisir entre 4 personnages. Sur les tuiles on retrouve :

une superbe illustration.
◗ le nom du monarque.
sa capacité spéciale sous forme d’icône.
sa capacité spéciale expliqué en format texte.

 

Les produits et amélioration

Jeudice - Super Meeple - Brazil Imperial

Chaque fois qu’un joueur fabrique un produit, il le place sur un des emplacements disponibles en dessous des actions et en fonction de la forme. Chaque produit ainsi placé octroie des avantages lors de la résolution des actions.

Si votre jeton se trouve sur la case :

Recruter : vous pouvez déployer une unité supplémentaire et piochez une carte combat supplémentaire.
Tableau : permet la réduction de coût d’un Tableau.
Construire : permet d’utiliser n’importe quelle ressource à la place d’une autre.
Rénover : faire l’action gratuitement.
Fabriquer : payez une ressource de moins.
Importer : prendre une carte Or en plus.
Echanger : rien.

C’est un élément important du jeu, cela vous permet d’améliorer vos actions, mais aussi d’obtenir des points de victoire. Enfin, cela vous servira aussi pour accomplir certains objectifs de vos missions.

 

Les tuiles Bâtiment

On a la possibilité de construire 8 types de bâtiment et 8 différentes villes, on retrouve les éléments suivants sur les tuiles :

Ere : indiqué par la couleur de la tuile.
Terrain : icône indiquant le terrain requis pour la construction.
Coût : ressource ou élément nécessaire.
Production : ressources produites immédiatement par le bâtiment.
Points de Victoire : points que rapporte le Bâtiment en fin de partie, servant aussi

Quelques notions à connaître :

Les tuiles sont recto-verso avec un bâtiment différent sur chaque face.
On peut retourner une tuile en utilisant l’action Rénover.
on peut construire 1 ou 2 villes lors de notre partie.
Certaines cartes améliorent la productivité des bâtiments.

Les tuiles Exploration

Lors de la composition de la carte centrale, nous avons placé sur les hexagones comportant des ‘? sur les tuiles Eploration. Il faut envoyer une unité dessus pour les découvrir. Ils en existent de plusieurs sortes et donnent quasiment tout le temps des avantages. Il ne faut donc pas négliger cette partie, permettant d’obtenir des ressources supplémentaires ou des points de victoire à la fin de la partie.

Un type de tuiles qu’on nomme ‘Bandeiras, représente des unités à détruire pour obtenir un bonus immédiat et nécessite de faire du combat. La procédure est un peu différente :

◗ La Puissance de Feu de la tuile ne compte pas comme des points de victoire.
L‘unité qui a révélé la tuile doit engager le combat.
◗ Pour gagner sil suffit d’égaler la Puissance de Feu de la tuile (cf FAQ).
Si l’unité perd, rien ne se passe.
Si l’unité gagne, le joueur récupère le bonus associé.
on peut construire 1 ou 2 villes lors de notre partie.
Si l’unité est présente d’un tour précédent, elle peut se déplacer normalement ou engager à nouveau le combat en dépensant son mouvement.

 

Les cartes Tableau

On retrouve 24 cartes Tableau divisées en trois catégories, rouge, rose et bleue avec un coût croissant. Sur la carte, on retrouve les informations suivantes :

Nom : nom du personnage.
Coût : ressources nécessaires pour l’acquisition de la carte.
Capacité : capacité spéciales du personnage.
PV : points de victoire reçus en fin de partie.

Les cartes Tableau outre de vous donner des Points de Victoire à la fin de la partie, est souvent une des conditions de réussite des missions.

Les cartes Or

Elles ont plusieurs fonctionnalités, soit vous les utilisez comme monnaie, une carte = 1 pièce d’or, soit vous les utilisez pour leur capacité, vous octroyant des avantages lors de la partie ou des objectifs pour obtenir des points de Victoire supplémentaires à la fin. Rappelez-vous qu’on ne peut pas avoir plus de 3 cartes Or.

Si une carte Or vous rapporte des Points de Victoire à la fin de la partie, vous la gardez face cachée sans la divulguer à votre adversaire. (cf FAQ). 

 

Les cartes Combat

Les 24 cartes Combat peuvent être obtenues lors de recrutement d’unité, mais aussi lors de la construction de certains Palais. Elles vous octroient des avantages lors de la résolution des combats. Vous pouvez les cumuler pour augmenter votre Puissance de Feu (PF) lorsque vous attaquez ou votre Puissance de défense lorsque vous défendez.

Rappelez-vous qu’on ne peut pas avoir plus de 3 cartes Combat.

 

Les cartes Mission / Ere

La partie est définit en trois ères, chacune définissant les bâtiments que l’on peut construire, mais aussi le jeton Action que l’on utilise.

I. Ère de l’exploration
II. Ère de la navigation
III. Ère ferroviaire

Chaque ère possède son propre paquet de cartes Mission, les cartes des deux premières ères fonctionne de la même façon, des objectifs à réaliser pour gagner les Points de Victoire indiqué sur la carte. La dernière ère diffère un peu, on retrouve des points de victoire pour chaque objectif que l’on peut réaliser.

 

Les Palais

On commence la partie avec un palais que l’on place sur sa capitale. Chaque fois qu’on complète une carte mission, on peut placer un nouveau palais dans la zone de jeu. On a 5 palais à disposition, il existe une possibilité de les construire tous, mais il faut avoir un minimum de chance, finir les trois missions ou plus en obtenant la tuile exploration Quilombo et d’obtenir le Tableau Isabelle du Brésil.

Pour placer les nouveaux palais, il y a des conditions à respecter en fonction de celui choisi et avoir en tête qu’ils peuvent vous rapporter des points de Victoire. Votre stratégie de construction peut évoluer en fonction des  choix que vous allez faire.

Palais 2 : ère 1 / gagner 1 canne à sucre / fabriquer gratuitement un produit carré.
Palais 3 : ère 1 ou 2 / gagnez 1 carte Or / +1 PV par fonderie.
Palais 4 : plantation / prendre 1 coton / +2 PV par plantation.
Palais 5 : ferme / +1PV par produit fabriqué.
Palais 6 : ville / gagnez 1 carte Combat / +1PV par unité déployée.

 

Les jetons Action

Pour indiquer l’action que l’on effectue, on utilise un jeton dit ‘Action’ comme marqueur. Lors du changement d’ère, on retourne son jeton pour le mettre en dessous d’une action et cela nous donne des avantages supplémentaires.

Jeton Ere 1 : permet de regarder secrètement une tuile Exploration.
Jeton Ere 2 : permet de piocher une carte Combat (CC).

 

Les ressources

Comme tout bon jeu de gestion, on retrouve différentes ressources. Quatre que j’indiquerais comme de base :

Vert : de la canne à sucre.
Marron : du Bois (Permanbouc).
Rouge : du café.
Blanc : du coton.

Deux autres plus rares nommées élément :

Or : Or.
Bleu : Science.

La seule chose à savoir, c’est que la science remplace n’importe quelle ressource de base ainsi que l’Or, tandis que l’Or remplace n’importe quelle ressource de base. En gros : Science -> Or -> Canne à sucre, Bois, Café, Coton.


En Fin de Compte !

Le déclenchement de la fin de partie intervient quand un joueur réussit sa mission de l’ère 3. Dans ce cas, on termine le tour en étant certain que chaque joueur est bien joué le même nombre de tour. Pour simplifier, si le premier joueur déclenche la fin de partie, les autres joueurs auront encore un tour à jouer.

Une fois la partie terminée, il est temps de faire les comptes. Pour cela rien de compliqué, nous avons en notre possession un carnet de score, il suffit de compléter chaque ligne. Vous marquez des points pour :

◗  les unités militaires recrutées,
◗  les produits fabriqués,
◗  les tableaux achetés,
◗  les cartes Mission révélées (et les objectifs accomplis en Ère III),
◗  les cartes Or,
◗  les tuiles Exploration conservées,
◗  les bâtiments et villes (dont ceux que vous contrôlez chez vos adversaires),
◗  les palais placés.

Le joueur possédant le plus de point de victoire gagne la partie. En cas d’égalité celui avec le plus de pion Science est déclaré vainqueur. Si l’égalité persiste, la victoire est partagée et il ne vous reste plus qu’à faire une nouvelle pour départager les joueurs.


Dans la boite Brazil Imperial :


Vidéo règles Brazil Imperial :


Partie filmée Brazil Imperial :


Galerie Photos Brazil Imperial :


Caractéristiques Brazil Imperial :

Jeudice - Icones - Nombre de JoueurJeudice - Icones - Age minimumJeudice - Icones - DuréeJeudice - Icones - Mécanique
1 - 4 Joueur(s)>= 14 Ans60-120 MinutesDéveloppement, Solo
Jeudice - Icones - CréateurJeudice - Icones - Illustrateur
Zé MendesTom Ventre
Vinicius Menezes
Carlos Eduardo Justino
-+ 60 Euros

Contenu de la boîte :

◗ 12 tuiles Plateau.
◗ 1 plateau commun.
◗ 4 plateaux joueurs.
◗ 5 tuiles Monarque.
◗ 78 tuiles hexagonales.
◗ 12 jetons Action.
◗ 58 ressources en bois.
◗ 32 palais en bois.
◗ 20 unités en bois.
◗ 24 produits en bois.
◗ 24 cartes Tableau.
◗ 24 cartes Mission.
◗ 20 cartes Or.
◗ 20 cartes Combat.
◗ 4 jetons +1.
◗ 1 bloc score.
◗ 1 livrets historique.
◗ 1 livrets de règles.

Liens utiles : Extensions :
Super Meeple  
Règles Française / Règles US-UK.  
Livret historique  
Faq  


Alors Brazil Imperial :

J’ai découvert le jeu lors de la dernière convention Octôgone à Lyon avec l’immense chance d’avoir l’explication des règles par Mr Philippe Tapis Moket en personne. Une très chouette rencontre au passage. Nous étions trois à la table après 10-15 minutes d’explications, on a commencé à faire les premiers tours en par faisant notre apprentissage. Après trois tours, nous étions quasi autonomes. J’avais adoré ma partie, avec des joueurs bien sympathiques et je n’avais qu’une envie, c’est de posséder le jeu pour le faire découvrir et refaire quelques parties.

Il a fallu attendre quelques semaines et comme il y avait une rupture d’annoncée, j’avais réservé une copie dans une boutique de ma région. J’avais bien donné la hype aussi à mes amis. Comme je l’avais vu lors de la convention, le matériel est incroyable, le jeu fait son petit effet sur la table, certes fortement colorée, il est magnifique et me fait penser systématiquement à une célèbre licence du jeu vidéo, le célèbre Tropico. Une bien belle édition avec des illustrations somptueuses, des plateaux joueurs tout aussi beaux, pleins de meeples, un petit insert plastique avec couvercle permettant de ranger les ressources et les tuiles bâtiments. Une notice claire, un livret historique apportant un vrai plus. Un jeu qui donne envie de se mettre à la table.

Concernant la mécanique, nous sommes en présence d’un Eurogame (gestion de ressources) à la sauce 4X. Alors je ne me souviens jamais, mais après recherche sur la toile, c’est eXploitationeXpansioneXplorationeXtermination. Le côté combat et l’extermination est plutôt light, on n’extermine pas forcément son adversaire, on le renvoie simplement dans sa réserve. Ce n’est pas forcément un problème pour moi. L’ensemble fonctionne parfaitement bien. Le jeu est relativement simple à comprendre et à prendre en main du principalement au fait que lors de son tour on effectue que deux phases, une phase action et une phase de mouvement. Mais il ne faut pas s’y méprendre, ce n’est pas du tout un jeu pour débutant, nous sommes bien en présence d’un jeu entre initié et expert qui vous triturera les méninges et vous demandera une bonne dose de planification. La victoire et la défaite ne tiennent bien souvent qu’à une seule erreur durant toute la partie, en tout cas à deux joueurs de même niveau.

Nous avons joué plusieurs parties de ce magnifique jeu, principalement à deux joueurs. La re-jouabilité est excellente avec les différentes tuiles pour former des nouveaux plateaux de jeu, ou encore les différents monarques, apportant une légère asymétrie. Aucune partie ne ressemble à une autre. C’est un vrai coup de cœur pour moi et il rentre dans mon top 10 des jeux de l’année 2021 aux côtés des Ruines perdues de Narak et de Dune Impérium. Il représente tout ce que j’aime dans les jeux de société, un Eurogame, simple, mais pas simpliste, de l’interaction, de la profondeur, de la re-jouabilité, le tout dans un format court archi contenu, l’heure à deux joueurs. Un must have pour moi. La seule chose qu’on pourrait lui reprocher, c’est sa rupture rapide et j’aurais aimé avoir plus de cartes Tableau, mais à n’en pas douter des extensions viendront compléter l’expérience de jeu. 

Pilou.

 

Jeudice - Super Meeple - Logo

Les liens ci-dessus correspondent à des affiliations chez Philibert et Playin. En cliquant dessus pour vos achats, vous soutenez le blog. Merci à vous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :