Chaud DevantNewsUne

Evenfall

Voici l’Evenfall ! Les clans de magiciens se préparent à une nouvelle ère. L’Evenfall c’est une période dans laquelle les frontières de la réalité s’effondrent et où le surnaturel prend vie. L’Arbre-Monde vous ouvre ses portes lumineuses vers des régions lointaines et inconnues. Envoyez les sorcières de votre Clan pour découvrir et contrôler de nouveaux Lieux de pouvoir. Utilisez-les pour préparer des Rituels, et combattez pour acquérir  la faveur des Pierres de Pouvoir. Il n’y a cependant qu’une seule place sur le trône magique ! Avez-vous ce qu’il faut pour guider le monde vers une nouvelle ère !

C’est un jeu que j’ai décidé d’acheter uniquement pour la direction artistique et les différentes photos que j’avais vues sur la toile. Les premiers retours de ceux qui avaient eu l’occasion de le jouer étaient assez élogieux, enfin suffisamment pour me laisser tenter et passer le cap de l’achat (je deviens de plus en plus sélectif 😉). Je l’ai donc commandé chez Ludum, un de nos partenaires, je l’ai reçu un jour avant sa sortie officielle, parfaitement emballé. J’en attendais finalement beaucoup et la question que tout le monde se pose maintenant, est-ce que celui-ci s’avère un excellent jeu et m’apporte tout ce que j’imaginais, comme certains semblent le prétendre. Avant de vous donner mon avis, je vais vous parler un peu du matériel et des règles, mais pour les plus pressés d’entre vous, vous pouvez directement vous rendre en fin de chronique 😉.

Jeudice - Matagot - Nanox Games - Evenfall - Jeu de Société

L’édition

La boite de format standard arbore une magnifique illustration de Martin Mottet qui donne instantanément envie de découvrir ce qui se cache derrière. Tiens, j’ai l’impression d’avoir déjà dit la même chose, il n’y a pas si longtemps… L’ouverture de la boite donne tout de suite le ton, avec beaucoup de punchboards comprenant les plateaux, les compteurs, des jetons et des aides de jeux. On retrouve également beaucoup de cartes avec des illustrations magnifiques donnant une ambiance générale à l’ensemble assez incroyable. Il y a bien évidemment des meeples et autres ressources en bois. Tout est parfait, j’aurais juste aimé une qualité de cartes un peu plus au-dessus, rien de grave, mais si vous comptez en faire beaucoup de parties, il est préférable de penser à ‘Sleever’ votre jeu. C’est d’ailleurs ce que je vais faire et pour cela, j’ai commandé des sleeves de la marque Zacatrus pour essayer. Je n’hésiterai pas à vous donner mon avis sur ce produit. Dans tous les cas, il faut saluer l’effort de l’éditeur de nous proposer un jeu avec une belle qualité et beaucoup de matériel pour un tarif tout à fait contenu.

Jeudice - Matagot - Evenfall - Jeu de Société


Mise en place

Comme nous avons en majorité des cartes, elle se veut relativement rapide, un vrai plus pour moi. 

Mise en place générale

Elle débute par la mise en place des plateaux Région avec la petite rivière de cartes Lieu au-dessus et les pierres de pouvoir sur les emplacements prévus à cet effet. Se poursuit par disposer, proche des joueurs, une réserve de l’ensemble des ressources disponibles du jeu. Ensuite, on met en place le petit plateau principal permettant de compter les points victoire et le mana, on mélange et dispose au-dessus les deux pioches Lieux et Rituels/Spécialistes. On n’oublie pas le petit cube blanc servant pour le compteur de manche qu’on dispose sur l’emplacement un.

Mise en place joueur

C’est extrêmement simple, on distribue à l’ensemble des joueurs leur matériel pour la partie, c’est-à-dire : plateau joueur, carte Lieu de départ, meeples Sorcières et Anciens, ses pions pour les pistes, son compteur et son aide de jeu. Les joueurs récupèrent trois herbes et trois potions comme ressources de départ. On procède alors à une petite mise en place rapide devant soi.  Attention, prévoir un peu de place autour de votre plateau, les cartes vont venir se mettre en ligne de chaque côté et en dessous.

La mise en place est presque terminée, mais avant d’entamer la partie, il faut définir qui sera le premier joueur. Prenez la méthode qui vous semble la plus adéquate et donnez-lui le jeton premier joueur. Vous voyez, c’est vraiment rapide.  On est prêt à commencer la partie.

Jeudice - Matagot - Nanox Games - Evenfall - Jeu de Société


But du jeu

Dans Evenfall, vous êtes à la tête d’un puissant Clan de sorcières, dans une période pleine de bouleversements.

 

Jeudice - Matagot - Nanox Games - Evenfall - Jeu de Société

Déroulement de la Partie

Une partie se joue en trois manches, et chaque manque manche est divisée en quatre phases. La partie se termine à la fin de la 3ᵉ manche. Le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie, et monte sur le Trône magique sur lequel il ou elle dirigera le monde vers une nouvelle ère.

Voyons en détail ce que l’on peut faire durant les différentes phases d’une manche.


Une Manche 

Phase d’exploration

Durant cette phase les joueurs vont récupérer les ressources et cartes comme indiqué sur leurs plateaux. 

Phase d’Action

Durant cette phase, on va pouvoir choisir une action principale parmi les cinq possibles et autant de fois que l’on désire les actions libres. On enchaine les actions à tour de rôle jusqu’au moment où tout le monde passe et on peut alors se rendre à la phase suivante (combat).  Mais voyons un peu plus en détail les différentes actions disponibles.

Découvrir un lieu de pouvoir.

Cette action permet de récupérer un lieu de pouvoir de l’une des régions et de l’ajouter dans son clan. En fait, on va récupérer une carte dans la rivière du lieu en envoyant des meeples sorcières exclusivement et en les disposant dans le petit rond central. Elles serviront à déterminer les forces en présence lors de la phase de combat (majorité). La carte récupérée est disposée en haut à droite de son plateau dans un emplacement qu’on nommera ‘le cercle élargi’. Les lieux servent à récupérer des ressources, mais aussi à pratiquer des rituels et rapportent des points de victoire à la fin de la partie si on arrive à les déplacer dans son cercle restreint.

Activer votre jeton clan

Sur notre plateau de joueur, on retrouve un jeton de clan. Lorsqu’on décide de l’utiliser, on récupère l’ensemble des ressources indiquées sur le jeton, mais également des cartes Lieux présentes dans le cercle élargi. Il faut faire attention, car cette action peut activer d’autres effets pour vous, mais aussi pour les autres joueurs. Une fois les ressources prises de la réserve et récupérées, on retourne son jeton Clan, il n’est utilisable qu’une seule fois par manche. On le rend à nouveau disponible lors de la dernière phase.

Jouer une carte

Nous avons là le cœur du jeu, jouer des cartes. On va essayer de développer un petit moteur, une machine à gagner qui nous permet de faire des combinaisons. Trois possibilités s’offrent à nous :

  • jouer un rituel sur un lieu de pouvoir.
  • Jouer une spécialiste à gauche de son clan.
  • Jouer un membre du conseil en dessous de son plateau.

La première chose à faire, c’est de payer les ressources demandées. Pour les rituels et les spécialistes, les couts sont indiqués sur les cartes, pour jouer un membre du conseil, les couts sont indiqués sur les plateaux joueurs. 

Jouer un Rituel

Les rituels sont joués sur les lieux de pouvoir se trouvant dans le cercle restreint. On peut avoir un bonus de liaison que l’on récupère avant de le recouvrir. Les rituels ont trois types d’effets, permanents, immédiats ou possèdent des cases d’actions qui seront disponibles pour nos meeples sorcières et anciens quand les lieux de pouvoir seront transférés dans notre cercle restreint. Cette petite mécanique avec les Anciens a son importance et le fait d’avoir des cases d’actions supplémentaires, accessibles seulement par eux, est un élément important de la stratégie qu’il faudra bien intégrer et qui permet d’augmenter ses actions et ses possibilités.

Les  spécialistes/Membres du conseil

Les autres cartes que les rituels peuvent se jouer de deux manières différentes, soit en tant que spécialiste, soit en tant que membre du conseil. Les spécialistes nous offrent généralement des bonus au cours de la partie, tandis que les membres du conseil nous offrent des scoring fin de manche ou fin de partie.

Activer une case Action

Sur les cartes et les plateaux de région, il existe des cases d’action, elles sont activables soit en posant une sorcière dessus, soit les anciens uniquement sur celles du cercle restreint. On déclenche alors l’effet de la case, cela peut aller du gain de ressources à la pioche de cartes, en passant par des gains de victoire et autres joyeusetés. C’est un élément qu’il ne faut pas négliger, c’est aussi le seul moyen de se servir de ses meeples ‘Anciens’.

Construire des Catalyseurs

Cette action permet de construire des catalyseurs, il en existe de deux types :

  • Serpe : on dépense une herbe pour en obtenir une. Cela nous permet de copier le bonus de récolte du lieu. On pourra donc doubler sa récolte sur ce lieu.
  • Orbe : nécessite deux potions et permet de monter d’un cran sur la piste assemblée se trouvant sur son plateau principal et octroyant des bonus à chaque cran.

Dans tous les cas, les catalyseurs sont représentés par des jetons et disposés sur les cartes des rituels, sur des emplacements prévus à cet effet. 

Phase de Combat

Une fois que tous les joueurs ont effectué leurs actions et passés, on peut déclencher la phase de combat. Pour chaque région, on effectue les opérations suivantes :

  • Chaque joueur mise secrètement une quantité de mana disponible sur son disque (max 9) en fonction de sa réserve.
  • Une fois les mises révélées, chaque joueur ajoute à sa mise son nombre de sorcières et d’anciens dans le lieu.
  • Chaque joueur participant au combat gagne toutes les récompenses à hauteur de sa mise (tous les niveaux)
  • Le joueur ayant la plus grande force remporte le combat et remporte une pierre de Pouvoir.

Il est important de gagner des combats, cela permet d’obtenir des bonus non négligeable, mais aussi des pierres de pouvoirs qui doubleront les points de vos cartes dans votre cercle restreint.

Fin de Manche

Cette étape consiste principalement à se préparer pour la prochaine manche, en récupérant ses meeples, en remettant des cartes dans les régions, en activant les effets de fin de manche, en retournant son jeton clan du côté actif, etc… 


En Fin de Compte !

La fin de partie se déclenche dès la fin de la troisième Manche, juste après la dernière phase de Combat. On peut alors passer au décompte des points. En plus de ceux obtenus durant la partie, j’ajoutent : 

 

  1. Le cumul des PV sur les cartes Spécialiste
  2. Les points de victoire des Membres du Conseil ayant un effet de fin de partie
  3. Les points de victoire des Rituels et lieux de pouvoir dans son cercle restreint.

Le joueur avec le plus de PV remporte la partie ! Dans le cas d’une égalité, celui ayant le plus de mana restant est déclaré vainqueur. Dans le cas d’une nouvelle égalité, la victoire est partagée


Zoom sur certains éléments

Les cartes  Spécialistes / Membres du Conseil & Rituel

Cartes Lieux


Dans la boite Evenfall :


Vidéo règles Evenfall :


Vidéo Partie Evenfall :


Galerie Photos Evenfall :

Caractéristiques Evenfall :

Jeudice - Icones - Nombre de JoueurJeudice - Icones - Age minimumJeudice - Icones - DuréeJeudice - Icones - Mécanique
1 à 4 Joueurs> 14 ans60-120 MinutesCombinaison
Pouvoirs
Jeudice - Icones - CréateurJeudice - Icones - Illustrateur
FantastiqueStefano Di SilvioMartin Mottet-+50 Euros


Contenu de la boîte :

◗ 4 plateaux Clan
◗ 4 compteurs de Mana
◗ 3 plateaux Région
◗ 1 plateau Score
◗ 1 plateau Automa
◗ 156 cartes
◗ 109 jetons de bois
◗ 93 tuiles cartonnées
◗ 1 aide de jeu
◗ 1 livret de règles


Liens utiles : Boite de Base:
Matagot Evenfall
Règles (Fr) Extensions :
Sleeves  


J’en avais beaucoup entendu parler et j’avais vu quelques images par-ci par-là en traînant sur le net, mais je n’en savais pas plus et je ne voulais pas en savoir plus. Dès sa sortie officielle, j’ai commandé le jeu et j’ai eu la chance de le recevoir rapidement. 
L’édition ne souffre de quasi aucun défaut, je noterai les plateaux doubles couches à monter soi-même et les cartes que je trouve un peu fines, ce dernier détail vite résolu grâce à des sleeves. Ce qui frappe vraiment, c’est la direction artistique que je trouve superbe et qui donne une ambiance particulière à l’ensemble, certes un peu sombre, mais tellement belle. Une fois passée la découverte du matériel, il est temps de s’attaquer aux règles et aux premières parties.
 
Concernant les règles, il n’y a pas grand-chose à dire, elles sont faciles à lire et plutôt limpides et truffées d’exemples. Pour mes premières parties, j’ai plutôt testé le mode solo et j’en ai finalement enchaîné cinq en deux jours, j’avais envie d’y revenir tout le temps. L’automa se gère parfaitement bien et il existe plusieurs niveaux de difficulté rendant le challenge intéressant et pas simple. Sinon, concernant mon ressenti global, suite à mes différentes parties, amis mécaniciens et adorateurs de combos dans tous les sens, ce jeu est fait pour vous. Ça marche extrêmement bien, un joli mélange de plusieurs mécaniques, poses d’ouvriers, combinaisons de cartes et un petit peu de majorité, le tout parfaitement orchestré dans une édition plutôt réussie. Le gros plus, une superbe ambiance portée par une direction artistique magnifique, certes un poil sombre parfois, mais qui donne une identité forte au jeu. Tout n’est pas rose non plus, on ne ressent pas vraiment le thème, mais ce n’est pas un problème pour moi, j’ai tendance très vite à ne plus y penser, je remplace vite le nom des ressources par des couleurs et ne me souviens pas forcément des noms des cartes, j’aime les mécaniques et ne m’attache que très rarement à la thématique, sauf pour des jeux narratifs.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré le jeu et il traîne encore sur ma table pour que je puisse en refaire une. 😜. Je l’attendais avec impatience et il correspond parfaitement à ce que je souhaite d’un jeu. C’est plaisant, stratégique, calculatoire, bourré de choix, tout en étant relativement simple. Un des tous meilleurs de ce milieu d’année dans sa catégorie.
 

Pilou.


Voici un jeu que j’attendais avec grande impatience vu la pauvreté des sorties « Initié + », de ce début d’année. À vrai dire, j’ai carrément été « hypé » par sa sortie lors du festival d’Essen de 2023, durant lequel de nombreux créateurs de contenu étaient heureux d’avoir pu y jouer.

Au déballage de la boîte, j’ai été surpris par plusieurs choses. Tout d’abord, par la grandeur des cartes qui est bien moins grande que mon attente, mais cela n’est vraiment pas forcément un inconvénient majeur vu la place qu’il prend sur une table. Et ensuite, par la qualité des cartes, on reste sur des cartes légèrement tressées, mais très, oui, très légères, ce qui va m’obliger à les « sleever », car la manipulation de celles-ci est un élément majeur du jeu. Enfin, les plateaux joueurs sont à assembler, ce qui n’est pas gênant à la base, mais bon, je constate que cela devient de plus en plus la norme, comme on a pu le voir dans Sky Team ou Kutna Hora. Est-ce une bonne chose ? À vrai dire, je ne sais pas. Concernant la DA, là, je dis bravo, le style est magnifique et j’avoue que c’est ce qui m’a attiré dans un premier temps vers ce jeu.

Le livre de règle est parfait, on retrouve pour chacune des actions, des exemples bien renseignés, ce qui nous permet de réaliser une mise en place rapide. Bon la DA ok, mais le thème reste tout de même juste pour faire joli, car on l’oublie très vite lorsque l’on enchaîne les mécaniques du jeu qui nous permettent d’ailleurs d’associer la pose d’ouvriers avec de la combo de carte et quelques combats entre joueurs. Oui, il y a de l’interaction dans pratiquement toutes les actions et oui le jeu propose aussi bien des plateaux avec un côté standard, comme un côté asymétrique pour encore mieux profiter de notre clan de sorcière. Attention pourtant à ce que j’appelle l’effet « vétéran » du jeu, c’est-à-dire le fait de jouer face à quelqu’un qui connait très bien le jeu et les combos possibles. Les nouveaux joueurs pourront du coup plus subir que prendre du plaisir sur le jeu, ce qui est à prendre en compte évidemment si ce dernier joue la gagne à tout prix.

Allez, on parle un peu du solo… Il est à la fois très fluide et franchement calculatoire à chaque niveau de difficulté, mais il fonctionne à merveille et j’avoue que j’ai enchainé les parties qui ne dépassent jamais plus de 90 min au grand max. Bref, ce jeu est clairement une très belle découverte avec une grande rejouabilité, maintenant à voir dans la durée s’il restera dans ma ludothèque, car si j’arrive à trouver la combinaison gagnante, alors on en reparlera.

Jengis


 

BIEN ❤

MOINS BIEN 😢

◗ Ambiance artistique
◗ Mécaniques imbriquées et huilées
◗ Fluide et accessible
◗ Très plaisant a jouer

◗ Thématique peu présente
◗ 
◗ 
◗ 


Jeudice - Taille - Table - 3

 
Chronique non rémunérée – Jeu acheté

Logo Esprit Jeu

Les liens ci-dessus correspondent à des affiliations chez Philibert, Ludum ou Espritjeu. En cliquant dessus pour vos achats, c’est totalement gratuit et transparent pour vous. Cela ne vous coute pas un centime de plus, mais permet de soutenir le blog. En faisant ainsi, nous obtenons un petit pourcentage du prix total de votre commande, permettant de financer le blog (hébergement principalement). Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *